Ecole de danse à Chalon-sur-Saône (71)

 

L’Ecole de Danse Virard by Justine vous accueille à Chalon-sur-Saône (71 – Bourgogne) pour des cours de danse adultes et enfants de Modern’ Jazz, Hip-Hop, Breakdance , Barre à terre & Stretching.

Sérieux - Technique - Convivialité - Bonne humeur

"Justine CATROUX VIRARD a commencé la danse à l'âge de trois ans dans l'école de danse de sa maman, à 18 ans , elle part suivre une formation professionnelle à l'Espace Pléiade de Vichy sous la direction de SaddokKechana, RazaHammadi et KadaGhodbane où elle passe son Examen d'aptitude technique ainsi que son diplôme d'état jazz en 2009. Elle a été danseuse dans la compagnie "Résonance" sous la direction de KadaGhodbane de 2009 à 2014, et elle s'est également formée au Etats Unis dans les écoles de danse de New York comme Alvin AILEY, Broadway dance Center, Steps... Depuis 2009 elle enseigne auprès de sa maman puis reprend l'école en Septembre 2016."

 

Les DIFFERENTS COURS de danse

 

  • Eveil - Initiation à partir de 4 ans
  • Modern Jazz pour les enfants à partir de 10 ans et les adultes.
  • Hip-Hop/Breakdance à partir de 7 ans et les adultes.
  • Stretching & barre à terre

SPECTACLE… Tous les ans, deux dates de spectacle en fin d’année (mai, juin), à l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône. Occasion pour laquelle tous les élèves peuvent monter sur scène, et ce, même dès la 1ère année d’inscription. L’éclairage et les costumes sont diversifiés chaque année.

Découvrez les différentes disciplines en cliquant sur les onglets ci-dessous :

NOS PROFESSEURS

Justine CATROUX VIRARD (Modern'jazz)

Justine CATROUX VIRARD a commencé la danse à l'âge de trois ans dans l'école de danse de sa maman, à 18 ans , elle part suivre une formation professionnelle à l'Espace Pléiade de Vichy sous la direction de SaddokKechana, RazaHammadi et KadaGhodbane où elle passe son Examen d'aptitude technique ainsi que son diplôme d'état jazz en 2009. Elle a été danseuse dans la compagnie "Résonance" sous la direction de KadaGhodbane de 2009 à 2014, et elle s'est également formée au Etats-Unis dans les écoles de danse de New York comme Alvin AILEY, Broadway dance Center, Steps... Depuis 2009 elle enseigne auprès de sa maman puis reprend l'école en Septembre 2016.

Maryvonne VIRARD (Assouplissements/Stretching)

Maryvonne Virard a commencé la danse à l’âge de 3 ans, qui s’est révélée être une véritable passion. Plus tard, elle fut formée par Simone Tardy. En 1976, elle commence à enseigner la danse et ouvre son école à Chalon-surSaône en 1980.

Florian CHALUMEAU (Hip-Hop/Breakdance)

Fondateur et Chorégraphe de la Cie Flex Impact depuis 2009 - Création de l’Association Hip Hop Don’t Stop en 2010 - Intègre la Cie Tout Simplement Nous en 2011 Il obtient l’agrément Technique et Pédagogique de l’Education Nationale en tant qu’Intervenant Extérieur Hip Hop dans le Secteur des écoles élémentaires. Florian participe à de nombreux Stages technique Hip Hop, Top Rocks & Footworks ( niveau international) Il danse également pour divers artistes et célébrités (passage TV, clips, pubs, concerts, festivals) Rohff, Sexion d’Assaut, Black EyedPeas, Kat Deluna, Big Ali, David Guetta, Magic System, Jean Roch, JoackimGarraud, King V, Admiral T, Dj Mike One, Mokobe, Collectif Métissé … Il intègre l'école de danse Virard à la rentrée de 2016.


Concours & Spectacles

 

LE STRETCHING :

Le stretching est une méthode d'entraînement qui consiste à étirer la musculature et sa pratique constante aide à atteindre une bonne mobilité articulaire.


Le stretching est une méthode d'entraînement qui consiste à étirer la musculature. Sa pratique constante vous permet d'atteindre une bonne mobilité articulaire.

Les bienfaits

Au niveau musculo-squelettique, le stretching augmente la souplesse et l'élasticité des muscles et des tendons, avec une amélioration générale de la capacité du mouvement. De plus, c'est une excellente forme de prévention contre les contractures musculaires, dans certains cas il permet de diminuer la sensation de fatigue et peut aider à prévenir des traumatismes musculaires et articulaires. Ses bienfaits sur les articulations aussi sont remarquables : en effet, il permet d'améliorer l’élasticité des muscles et de stimuler la « lubrification » articulaire, contribuant ainsi à l'atténuation des maladies dégénératives telles que l'arthrose. De fait, il préserve la « jeunesse » des articulations en ralentissant la calcification du tissu conjonctif. Les exercices d'étirement aident également à diminuer la tension artérielle en favorisant la circulation, ils aident à se détendre en réduisant le stress physique et améliorent la coordination des mouvements.

LA BARRE A TERRE :

Définition : la Barre à Terre est un RENFORCEMENT MUSCULAIRE qui se situe dans un contexte d’ÉTIREMENT, en pleine conscience des mécanismes corporels avec une RESPIRATION ENTIEREMENT MAITRISEE, avec l’aide des SENSATIONS HYPERSTIMULEES qui vont renseigner le corps sur les mauvaises positions et les erreurs de placement.


En danse, on utilise le terme de "barre" pour désigner une série d'exercices effectués sur place, par opposition aux exercices effectués en déplacement.

Ces exercices peuvent être effectués :

  • debout "à la barre", une ou deux mains posées (s) sur une barre en bois à hauteur de hanche
  • debout "au milieu", le seul contact étant celui des pieds sur le sol
  • en "barre au sol", ou "barre à terre", assis ou couché par terre
    La "barre au sol", est donc une série d'exercices effectués au sol. Ces exercices sont destinés à améliorer les qualités physiques et techniques du "danseur" :
  • positionnement et posture (ex : en-dehors/en-dedans, posture du dos et de la nuque, parallélisme des genoux...)
  • souplesse
  • sensations kinesthésiques (ex : apprendre à détendre les articulations pour améliorer sa souplesse, à dissocier les muscles les uns des autres en utilisant chaque groupe musculaire à bon escient...)
  • utilisation de la respiration
  • ...

En effet, lorsque nous sommes au sol, nous supprimons en grande partie les contraintes physiques et physiologiques liées à l'action de la pesanteur sur notre corps. Cela nous permet de pouvoir concentrer notre attention sur une action précise de notre corps (la contraction d'un muscle, la détente d'une articulation, le souffle...), ce qu'il est plus difficile de faire lorsque nous sommes debout et qu'il nous faut contrôler plusieurs actions à la fois pour maintenir une "bonne position".

LE MODERN JAZZ

Mouvement musical issu de la culture noire américaine, le jazz désigne aussi les danses qui sont nées de ces rythmes. Née aux États-Unis, la danse jazz américaine des années 30 et 40 que l'on associe souvent au swing et au lindy hop, est à la croisée des cultures africaines et européennes, et s’appuie principalement sur le rythme pour créer des états de dynamisme et d’énergie différents. À la fin des années 40, la danse jazz intègre les comédies musicales de Broadway pour y évoluer dans les années 50 sous l'impulsion de chorégraphes comme Katherine Dunham ("La Grande Katherine") ou Bob Fosse.

Subtil mélange entre les rythmes, les genres, les formes, les modes, les techniques et les styles, elle permet une quasi-totale liberté des mouvements pour créer des chorégraphies ou le corps s’exprime dans son ensemble. Elle demande de la souplesse, de l’énergie, de la rigueur et du dynamisme.

HIP-HOP BREAKDANCE

A la toute fin des années 60, KoolHerc, DJ jamaïcain, débarque dans le Bronx, à New York.

Dans ses bagages, sa platine, ses vinyles et une idée rapidement mise en œuvre : Organiser à New York des « soundsystems », comme il le faisait en Jamaïque. Les « blocks parties » sont nées.

Au cours des années 70, ces rassemblements festifs de la communauté noire défavorisée du Bronx seront le creuset du développement du Hip Hop, mouvement positif initié par AfrikaBambaataa pour tenter de répondre aux problèmes du quartier.

En plus des graffeurs, le mouvement Hip Hop rassemble les acteurs de ces « blocks parties », que sont les DJ’s, les MC’s (master of ceremony, qui développeront le Rap) et les danseurs.

Rapidement, ces B boys et B girls développent leur danse, innovent et mettent en place une discipline aux codes tacites mais clairement définis : le Breakdance.

Portées dans un premier temps par la même communauté, noire et défavorisée, ces « streetdances » se structurent elles aussi au fil des années, sans pour autant être associées au mouvement Hip Hop.

Nos coordonnées

5 rue de la Paix, 71100 CHALON-SUR-SAONE - Téléphone : 06 17 92 15 52